samedi 27 juillet 2013

Hexagona [Article spécial]

Présentation :
Hexagona est une marque de maroquinerie qui propose des sacs époustouflants, pratiques, et utiles.
Parmis cette grande gamme de sac, le choix est difficile: en effet vous en avez pour tout les goûts ! Impossible de ne pas trouver son bonheur !Pour que vous vous rendez compte de la qualité de ces sacs, j'en ai testé un pour vous. Le voici :
Sac

Pochette intérieure

Finitions sublimes
Mon avis :
Magnifique sac de la collection "Empire" en cuir de vachette, il est doté d'une doublure synthétique à l'intérieur qui permet de mieux protéger le sac. Ni trop grand ni trop petit, il est parfait pour sortir en ville ! De plus, une bandoulière est fourni avec, cela permet de le porter de différentes façons. Je l'ai choisi en marron, mais d'autres choix de couleurs sont possibles: noir, marron foncé et carmin car oui la marque propose différents modèles mais aussi plusieurs couleurs possibles.La qualité est vraiment parfaite: les finitions sont bien terminées, les coutures sont propres, les fermetures sont également très belles. A l'intérieur, on trouve plusieurs petites poches, bien pratiques.Enfin, ce sac est vendu à 115€ , prix selon moi tout à fait raisonnable car  la qualité et l'élégance sont à l'honneur! Si vous aussi vous avez craqué pour ce sac, foncez sur le lien suivant : Sac Hexagona collection Empire
"Fiable, pratique et fidèle, ce sac vous accompagne partout"

A savoir :
§Coloris : noir, marron foncé, marron et carmin   §Dimension : 30.5Lx21Hx13P cm                                §Prix : 115€               §Site :http://www.hexagona.fr/
Merci à la marque pour l'envoi de ce sac !

mardi 23 juillet 2013

Delirium de Lauren Oliver

Résumé :
Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu'à ce qu'une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous? Vos amis, vos amours et votre avenir ?

Mon avis :
Encore un livre dont on attend beaucoup parler sur la blogosphère, surtout en bien et qui m’a encore une fois tentée ! L’histoire me paraissait intéressante notamment par son côté dystopique : dans ce monde l’amour ne peut être toléré, et je voulais absolument découvrir ce nouveau monde mais j’ai vite déchanté en commençant cette lecture. Le ton est tout de suite donné par les recommandations à chaque début de chapitre sur les maladies qu’engendrent l’amour, appelé l’amor deliria nervosa, et j’ai apprécié ses petites mises en garde qui permettent d’intégrer plus d’enjeu dans l’histoire. Malgré cela, je me suis vite ennuyée. Les personnages ne sont pas époustouflants, je ne les ai pas tellement appréciés, car selon moi ils ne dégagent pas un caractère exceptionnel, ils n’ont pas tellement de personnalité. Je ne sais pas quoi penser de Lena, personnage principal du livre, car elle passe d’un avis à l’autre sans vraiment considérer ce qui pourrait se passer, j’ai eu l’impression que la plupart du temps elle réagissait sur un coup de tête et rien d’autre. Son amie, Hana, est plus téméraire, courageuse, ce qui influencera les décisions de Lena qui n’a qu’une hâte subir son Protocole. Comme par hasard, celle qui va tomber amoureuse d’un magnifique garçon, n’est pas la plus insouciante des deux, oui, c’est bien Lena ! Je trouve ça un peu exagéré, surtout qu’elle n’avait qu’une hâte : démarrer une nouvelle vie. En parlant du mystérieux garçon, il se prénomme Alex, et il possède un secret qui bouleversera Lena….enfin pas longtemps ! Le seul moment que j’ai bien aimé, est quand les Régulateurs arrivent à une fête illégale : là l’action commence vraiment ! Mais ne dure pas que quelques instants. De plus, ce livre regorge de nombreuses ‘’coquilles’’ : petits défauts de traduction, et ce n’est pas très agréable pour la lecture. Je ne pense pas continuer cette trilogie.

Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça.

Ma note :
2.5/5

A savoir :

                                §Edition : Black Moon        §Prix : 16€         §Pages : 452                                                                                                               §Suites : Les tomes 2 et 3 sont déjà sortis en France

samedi 20 juillet 2013

Smoothy Shoes [Article spécial]


 J'ai testé une paire de chaussures de la marque Smoothy Shoes et j'ai totalement accroché au style!
Le design de la chaussure est juste parfait pour l'été, vous avez le choix entre quatre couleurs acidulées: citron, myrtille,fraise et kiwi; fruits qui nous rappellent forcément l'été ! J'espère que dans l'avenir, la marque proposera d'autres coloris. J'ai longuement hésité à choisir la couleur et je me suis penchée vers myrtille, qui selon moi ce porte avec tout. Voici ce que ça donne :






Je les ai prises en taille 40 mais sachez que ça chausse assez grand, n’hésitez pas à prendre la taille en dessous ! De plus la livraison et le retour sont gratuits donc foncez ! Le prix est également raisonnable: 35€ pour cette magnifique paire et de surcroît de bonne qualité.
Pour plus d'information rendez vous sur le site : http://smoothy-shoes.com/

Si t'es pas malin, t'es pas malin

vendredi 12 juillet 2013

Amours et Amitiés de Françoise Poitou

Résumé :
"Lequel des deux proposa alors d'aller jusqu'à la mer marcher le long des vagues? Leur connivence était telle qu'ils ne s'en souvenaient plus. Ces instants étaient fusionnels et le demeurèrent lorsque Nadine prit le volant pour faire le trajet. Arrivés face à la mer, ils se retrouvèrent spontanément dans les bras l'un de l'autre, s'assirent sur une pierre et restèrent ainsi longtemps sans parler pour admirer le soleil monter à l'horizon, leur découvrant une aube qui leur semblait être celle d'une vie nouvelle, riche d'un bonheur bien mérité qui s'offrait enfin."
Créer un univers d'une grande profondeur où les destins se croisent, se mêlent et se détachent, où les existences changent au gré des rencontres et des épreuves n'est pas la seule prouesse réussie par Françoise Poitou. Amours et Amitiés séduit également par la grande intimité qui s'instaure irrémédiablement entre le lecteur et des personnages particulièrement bien travaillés, aux personnalités complexes et aux qualités humaines indéniables, dont les joies, les drames et les tristesses touchent droit au cœur.

Mon avis :
Tout d’abord, je remercie la Société des écrivains pour l’envoi de ce livre. Je ne m’attendais pas à recevoir ce livre, donc je fus très étonnée en le trouvant dans ma boîte aux lettres et à la foi ravie pour découvrir ce nouveau livre. Le résumé est bien mystérieux car il ne dévoile qu’un petit extrait et je me demandais franchement le lien dans toute l’histoire. Bien sûr, le thème principal est assez évocateur grâce au titre mais je n’en savais pas plus que ça. Ce ne fût pas une mauvaise lecture car j’ai passé tout de même un bon moment, mais je trouvais parfois la lecture un peu ennuyeuse et me demandais où l’auteure voulait m’emmener. Je n’ai compris qu’au dénouement, que ce n’était pas une lecture avec de nombreux moments de suspens mais juste pour nous faire découvrir la vie des protagonistes qui sont tous liés par un lien d’amitié ou d’amour. Les personnages ne m’ont pas marqué plus que ça, à part peut-être la narratrice, Fanny, qui est une bonne amie car étant toujours à l’écoute de ses confrères, elle permet de les soutenir dans leur période difficile. Certains personnages m’ont surtout agacée comme Jean que je trouvais peu réactif et qui ne se préoccupait pas de choses plus importantes dans sa vie. Ceci dit, j’ai bien aimé la manière dont l’auteure mettait en relation les personnages et ce n’était pas difficile à comprendre. Ce n’est pas le genre de roman que j’apprécie mais celui-ci m’a dans l’ensemble plutôt plu. 

"Il faut savoir se servir des qualités de nos défauts et des défauts de nos qualités."

Ma note :
3.5/5

A savoir :

                             §Edition : Société des écrivains       §Prix : 17€       §Pages : 189 

mardi 9 juillet 2013

Scène de crime de Lyzann Godin-Leclerc


Résumé :
Dans un studio de cinéma de Vancouver, un double drame est en train de se jouer. Deanna Murphy et Lara O’Neill sont les deux actrices qui jouent la scène de meurtre au programme ce matin-là. Elles sont toutes les deux meilleures amies depuis l’enfance et très bonnes actrices. Tout va pour le mieux depuis quelque temps: Lara se remet du drame familial qui a bouleversé sa vie; pour preuve, elle a obtenu ce rôle avec panache et talent. Deanna, quant à elle, file le parfait amour avec Phillip depuis vingt-cinq ans et sa carrière d’actrice est en pleine ascension. Mais quand cette dernière appuie sur la détente, c’est leurs existences à toutes les deux qui vont se trouver remises en cause… 
Un roman policier riche en rebondissements, dont le rythme et le style font penser à une célèbre série télévisée. On suit avec angoisse les aventures de ces deux amies que la vie n’a pas épargnées, tout en espérant secrètement qu’elle soit plus clémente cette fois-ci. Heureusement, le soutien indéfectible de leurs amis et la sagacité des enquêteurs leur seront d’une aide précieuse et nous rappellent avec soulagement que certaines valeurs ont toujours cours dans notre société.

Mon avis :
Tout d’abord, je remercie La Société des écrivains pour l’envoi de ce livre. Le titre et la couverture rouge bordeaux m’ont tout de suite intriguée et c’est là que j’ai décidé de me plonger dans ce roman  qui possède un certain style policier. En effet, à peine j’ai commencé la lecture que je me rends compte que ce n’est pas vraiment un policier, on suit surtout deux amies dont leurs vies sont constamment mises en danger. On sait qui est le criminel donc ce n’est pas l’énigme principale de ce roman, on apprend à découvrir nos deux amies Deanna et Lara dans leur vie quotidienne. Dès le début, on ressent une forte amitié entre elle, leur soutient mutuel est très touchant et donne envie d’en savoir encore plus ! Malheureusement pour elles des choses horribles vont leur arriver : perte d’un proche, meurtre… Les personnages sont tous très sympathiques et on ne s’en lasse pas ! Ma lecture fut assez rapide malgré mon appréhension devant le nombre de pages, mais l’écriture est simple et les chapitres courts ! Le crime est vite résolu donc on se demande où l’auteure va nous emmener et je trouve qu’elle a réussi à faire une continuité logique mais qui manquait crucialement de suspens. La fin est assez décevante, je m’attendais à un retournement de situation ou à quelque chose qui me surprenne plus, mais ce ne fut pas le cas. Malgré cela, c’est un bon livre sans prise de tête !

« On peut faire ce que l’on veut, dire ce que l’on veut, être qui l’on veut, mais quand la lumière revient, le temps reprend son cours, et tout ce qui a été dit ou fait est oublié. »

Ma note :
3.5/5

A savoir

                        §Edition : Société des écrivains         §Pages : 373        §Prix : 22€   

vendredi 5 juillet 2013

Les filles au chocolat tome 2: Coeur guimauve de Cathy Cassidy

Résumé
Je m’appelle : Skye Tanberry
Mon âge : 12 ans
Je suis : sentimentale et passionnée
Mon style : chapeaux et robes vintage
J'aime : les histoires romantiques, l'astrologie
Je rêve : d'être aussi populaire que ma sœur jumelle
Mon problème : je ne suis pas faite pour les garçons d'aujourd'hui..

Mon avis
Petit livre gourmand qui me tentait tout d’abord par sa couverture à croquer avec ses magnifiques cups cakes…mais dont la lecture ne fût pas à la hauteur de mes attentes ! Malheureusement, ce livre n’est pas aussi beau que bien. Je m’attendais certes à une histoire girly et sympathique mais celle-ci a été trop ennuyeuse pour moi.  Dans chaque tome des filles au chocolat nous suivons l’une des cinq sœurs, ici c’est Skye, personnage romanesque et très curieux qui veut en savoir plus sur l’histoire de son ancêtre Clara. En même temps que ses recherches, elle a une vie d’adolescente normale : garçons, meilleure amie, sœur…ou presque car elle voie en rêve un mystérieux garçon qui fait chavirer son cœur. J’aime beaucoup le style de l’auteure : fluide et reposant, elle nous emmène dans un  univers où le goût du chocolat ressort toujours. Sensation vraiment agréable qui donne envie de déguster un bon chocolat chaud avec de la guimauve. Malgré ces sensations gustatives prenantes, je n’ai pas trouvé un grand intérêt à cette lecture. Je le conseille plutôt à des jeunes filles entre 10 et 12 ans, car c’est une histoire vraiment enfantine. J’aurai adoré le lire étant plus jeune, je pense qu’il m’aurait mieux convaincu, mais malheureusement actuellement il ne correspond pas du tout à ma tranche d’âge. Je suis assez réticente sur ce livre et je ne pense pas continuer les autres tomes ! 

« Je préfère largement mon monde à la réalité. Le passé est un lieu sombre, doux et sucré comme de la guimauve. »

Ma note :
3.5/5

A savoir :
                                     §Edition : Nathan          §Pages : 300       §Prix : 14.50€    
                                                      §Suites : Cœur Mandarine, Cœur Salé, Cœur Coco                                                                          

jeudi 4 juillet 2013

Tu n'aurais pas dû de Natacha Rime


Résumé :
C’est enfin les vacances pour Dorothée, Chloé et Laurie. Les trois copines se rendent donc à la Presqu’île Rousse avec la ferme intention de ne rien y faire, si ce n’est profiter de la piscine de la résidence hôtelière du Grand Pin, des bons restaurants des alentours et des bienfaits de l’air marin. Mais à la faveur d’une sieste sur la plage, la curieuse Chloé va surprendre une conversation qui changera la physionomie du séjour des trois jeunes femmes. De cette indiscrétion découlera en effet une enquête au cœur d’une riche famille locale, enquête dont la résolution nécessitera toutes les qualités de détective du lieutenant Dorothée Dechyne, bien épaulée par ses collègues de la région et par ses deux amies de toujours.
Un roman policier dans la veine de ceux de la maîtresse du genre. Le truculent Poirot trouve ici son équivalent dans ce trio de jeunes femmes dynamiques, curieuses et attachantes. La prose sobre et agréable de Natacha Rime sert une énigme parfaitement ficelée, et des personnages hauts en couleur apportent la touche d’humour caractéristique de ce style de polars si appréciables. Un bel hommage… et un bon roman !

Mon avis :
Tout d’abord, je remercie la Société des écrivains pour l’envoi de ce livre ! Je suis une fan inconditionnelle de romans policiers et celui-ci me convenait à premier abord par son résumé très intriguant notamment grâce à la comparaison avec Hercule Poirot, le détective par excellence , puis par le cadre estival parfait pour une petite lecture détente pour l’été sur un transat. Nous suivons donc un trio de jeunes filles très sympathique qui dès le début sont mêlées  à une enquête judiciaire alors qu’elles sont en vacances. L’une d’elles, Dorothée, est même détective, et va donc contribuer à la résolution de cette enquête avec l’aide de ses deux acolytes. En commençant cette lecture, j’ai eu légèrement peur de la tournure des événements, en effet à peine arrivée elles enquêtent déjà sur deux personnes car elles ont surpris leur discussion….peu crédible selon moi, car cette discussion ne suscitait pas d’interrogation de la part des jeunes filles, selon moi, et les événements étaient trop précipités. Malgré un début assez peu convaincant, je décide donc de poursuivre ma lecture qui devient de plus en plus agréable à lire. Trop agréable peut-être ? Le personnages sont vraiment le point fort de ce livre : on découvre leurs mimiques qui nous font sourire à chaque fois et c'est un vrai plaisir ! Mais il ne faut pas oublier que nous sommes dans un roman policier. Pour moi, le décor est parfait, comme dans les livres d’Agatha Christie : grande villa, plages paradisiaques, famille avec de nombreux antécédents… c’est vraiment ce que j’ai préféré dans le livre : voyager avec le trio d’amis au gré de l’écriture fluide de l’auteure. Mais il manquait l’essentiel, selon moi, pour que ce soit un bon roman policier : le suspens. Le mystère ne prenait pas une place entière dans le roman et je trouve cela bien dommage car j’ai découvert dès le début qui était le meurtrier, et plus rien ne m’a étonnée par la suite. Dans les romans policiers, j’aime bien me triturer le cerveau jusqu’à la révélation, et je n’espérai qu’une chose que celle-ci me surprenne …mais ce ne fut pas le cas. Par contre, j’ai apprécié que l’auteure justifie le titre et la magnifique photo de son livre. Je conseillerai plus ce roman policier à des jeunes entre 10 et 15 ans.

« J’ai tiré sur Benjamin et j’ai répondu la même phrase que celle que mon père a prononcée, quand il a tué l’horrible Luigi : ‘’ Tu n’aurais pas dû !’’ »
Ma note :
3.5/5
A savoir :
                §Edition : Société des écrivains        §Pages : 288       §Prix : 21 euros                                                                                     
             §Autres ? : Saumons, whisky et cadavres frais   § Site :  Société des écrivains